Accueil > Agenda > Evénements et manifestations externes à France Assos Santé > Séminaire interdisciplinaire sur "La trajectoire des perturbateurs endocriniens du laboratoire à l'espace public"
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.

Le 18 septembre 2018, de 9h30 à 17h

 

Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations (CESP)
Hopital Universitaire Paul-Brousse
16, avenue Paul Vaillant Couturier, 94800 Villejuif

 

 

 

Ce séminaire est organisé par les Doctorants du Réseau Doctoral en santé publique animé par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP).

 

Les perturbateurs endocriniens sont aujourd'hui reconnus comme une menace pour la santé des populations. En effet, un consensus scientifique semble se dégager au sujet des effets que certaines substances chimiques, telles que le Bisphénol A ou les polychlorobiphényles (PCB) présentes dans de très nombreux objets de la vie courante, peuvent entraîner sur le métabolisme humain (contenant alimentaire, cosmétique, etc.), et ce, même à de très faibles doses (Gore et al. 2015).

 

Alors que chercheurs et militants environnementalistes alertent déjà sur cette situation depuis la fin des années 90, force est de constater l’absence de réponse publique jusqu’à la fin de la première décennie des années 2000 (Jas et Gaudillière 2016) et d’une information précise et systématique à destination des publics exposés. A titre d’exemple, les premières mesures prises par le gouvernement français datent de juin 2010, avec l’interdiction du bisphénol A dans les biberons, faisant suite à de nombreuses controverses scientifiques.

 

L’intervention des pouvoirs publics se décline désormais dans une stratégie quinquennale sur les perturbateurs endocriniens (2014-2019). Pour expliquer un tel décalage temporel, certains auteurs parlent alors de “production d’ignorance” pour rendre compte des mécanismes par lesquels certains problèmes sanitaires ont longtemps été ignorés avant d’être reconnus en tant que tels (Fillion et Torny 2016). Loin d’être mécanique, le lien entre l’identification de facteurs de risque et l’action publique mérite donc d’être interrogé dans le cadre des perturbateurs endocriniens, en tenant compte des contextes nationaux spécifiques.

 

Dans le cadre d’un séminaire interdisciplinaire, il est proposé d’interroger la construction de l’exposition aux perturbateurs endocriniens comme un problème de santé publique (Henry et Gilbert 2009), en combinant les apports issus de différentes disciplines, mais aussi en sollicitant l’avis des acteurs dont le travail consiste à faciliter l’accès à l’information au sujet des risques engendrés. Ce séminaire sera donc l’occasion d’interroger la trajectoire des connaissances scientifiques dans différentes arènes (scientifique, médiatique et politique). De ce fait, nous nous intéresserons moins à la façon dont sont produites ces connaissances qu’à la manière dont celles-ci sont appropriées par des acteurs aussi divers que des scientifiques, des élus locaux, des journalistes ou encore des associations d’usagers.

 

Programme détaillé et inscription