Forfait actes lourds hospitaliers : la facture s’alourdit

Accueil > Bons points / mauvais points > Forfait actes lourds hospitaliers : la facture s’alourdit
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.

03 janvier 2019

Mauvais Point

Forfait actes lourds hospitaliers : la facture s’alourdit

 

Le 1er octobre 2018, France Assos Santé avait dénoncé la hausse annoncée de la participation forfaitaire pour les actes lourds en cas d’hospitalisation.

Le décret qui fait porter le montant du forfait sur les actes lourds de 18 à 24 € est paru le 28 décembre 2018 et est entré en vigueur ce 1er janvier. Ce reste à charge supplémentaire s’ajoute à la hausse du forfait journalier hospitalier, de 18 à 20 €, paru en 2018, pour lequel France Assos Santé et la FNATH avaient déposé un recours au Conseil d’Etat, ainsi qu’aux franchises médicales et autres participations forfaitaires, alourdissant encore un peu plus les restes à charge des usagers.

 

Ce forfait est pris en charge par les contrats responsables des complémentaires santé, avec le risque d’une augmentation des cotisations,  déjà annoncé par plusieurs organismes complémentaires du fait du reste à charge zéro.

 

Par ailleurs, 5% de la population n’est pas couverte par une complémentaire, et ce taux monte à 12% parmi les plus pauvres. Ces restes à charge vont donc impacter directement les personnes les plus vulnérables, conduisant à un risque de renoncement aux soins encore plus élevé.

 

Parallèlement à ces augmentations des restes à charge en santé, des prestations telles que les rentes Accident du travail-Maladie Professionnelle et les pensions d’invalidité sont désindexées de l’inflation, entrainant une perte de pouvoir d’achat, face à des dépenses de santé plus lourdes pour des personnes nécessitant des recours aux soins parfois importants.